La commune

de Paris

Illustration : Pabloka

Présentation

En ouvrant cette page consacrée à la Commune de 1871, la Fondation Gabriel Péri souhaite apporter sa contribution aux nombreuses initiatives organisées à l’occasion du 150e anniversaire de l’événement. Il s’agit en particulier de toute l’activité animée par les Amis de la Commune qui constituent la principale association qui, de très longue date, a pris en charge la mémoire de l’événement. Il faut également signaler les diverses manifestations proposées par la municipalité parisienne. Enfin, on ne saurait oublier la multiplicité et la diversité des interventions qui, dans toute la France, sont organisées pour populariser ce qu’a été le mouvement communaliste.

Dès sa naissance, le Parti communiste s’est posé en héritier de la Commune et a cherché à inscrire son action dans le prolongement de cet événement historique majeur. Ainsi, dès qu’il s’est réorganisé et autonomisé, le mouvement ouvrier a opposé la culture de la République sociale à la République parlementaire bourgeoise et conservatrice attachée durablement à discréditer la Commune.

À travers un choix d’archives, d’illustrations et d’articles, cette page s’efforcera de mettre en perspective la manière dont le mouvement communiste a fait vivre la mémoire de la Commune en cherchant à imposer l’interprétation selon laquelle il s’agissait de la première révolution ouvrière de l’époque contemporaine.

Elle cherchera aussi à montrer les grandes questions que cette expérience a soulevées chez Marx et Engels. Leurs interprétations, analyses et critiques étaient partie prenante des débats de leur temps et ont ensuite nourri les représentations et la mémoire de la Commune dans le mouvement ouvrier pris dans sa diversité.

De nouvelles contributions viendront régulièrement enrichir cette page au cours des prochains mois.

Illustration: © PabloKa 2021

Bonne découverte!

Prochaine initiative

Documents
de la Commune

Proclamation du 25 mars 1871 pour les élections à la Commune

| Commune de Paris, Éléments généraux sur la Commune | No Comments
Après avoir préparé les élections du 26 mars, la Garde nationale annonce, dans cette Proclamation, qu’elle cède la place à un pouvoir élu. À la veille du scrutin, les membres du Comité prodiguent leurs conseils aux électeurs parisiens pour permettre d’inaugurer «la véritable représentation populaire».

Constitution de la Commune de Paris, 29 mars 1871

| Commune de Paris, Éléments généraux sur la Commune | No Comments
À la suite des élections du 26 mars qui "a sanctionné la révolution victorieuse", la Commune est proclamée solennellement, dans la soirée du 28 mars devant une foule importante estimée à 100 000 personnes. Lors de la deuxième séance du Conseil qui se tient le mercredi 29 mars, le Comité…

Programme de la Fédération des artistes

| Commune de Paris, Éléments généraux sur la Commune | No Comments
À l'appel de Courbet, 400 artistes ont institué, le 14 avril 1871, une fédération des artistes qui proclame la liberté des artistes, la nécessité de conserver «les trésors du passé», le refus de «toute exhibition mercantile», le développement de l’enseignement artistique, la démocratisation des conditions de la création ou encore…

Déclaration au peuple français du 19 avril 1871

| Commune de Paris, Éléments généraux sur la Commune | No Comments
Dans cette Déclaration, le Conseil de la Commune de Paris expose ses grands objectifs politiques. Ce texte est alors adopté par l’ensemble des sensibilités qui composent l’assemblée communale.

Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier

Les archives du PCF, ses publications, les discours de ses dirigeants, de même que les photos publiées dans sa presse attestent du souci durable de se poser en héritier exclusif de la Commune de Paris qui a eu des répercussions au sein des mouvements ouvriers à travers le monde.

La figure de Camélinat (1840-1932)

Directeur de la Monnaie durant la Commune de Paris, puis trésorier de la SFIO, il fait le choix de rejoindre le Parti communiste à sa fondation en 1920. Symbole vivant de la filiation revendiquée entre la Commune de 1871 et la révolution d’octobre 1917, sa figure permet au Parti communiste de s’affirmer comme le seul continuateur et héritier légitime des traditions révolutionnaires du mouvement ouvrier français.
Retour sur cette figure avec Corentin Lahu.

De la Commune au communisme

| Commune de Paris, Les vétérans de la Commune., Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
Au service de la Commune dès le 18 mars, Camélinat se bat jusqu'aux derniers instants sur la barricade des Trois-Bornes. Homme politique et militant socialiste, il joue un rôle important durant le Congrès de Tours en tenant entre ses mains le sort de l'Humanité et décide de rejoindre les rangs…

Le premier candidat communiste à la présidence de la République

| Commune de Paris, Les vétérans de la Commune., Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
Si Camélinat jouit d'une grande admiration dans son parti, il n'occupe cependant qu'un rôle honorifique au sein de la SFIC. Ce dernier le désigne pour être candidat à des élections de prestige, mais à l'issue certaine et sans aucune chance de succès pour les communistes.

Pour le Parti communiste: un militant dévoué et passeur de mémoire

| Commune de Paris, Les vétérans de la Commune., Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
Militant exemplaire, il est totalement dévoué à la SFIC et représente le «trait d'union entre la 1ère et la 3e Internationale». L’organe de PCF joue sur la fibre affective pour valoriser le rôle de ce passeur de mémoire, surnommé «Papa Camélinat»

La mise en scène des obsèques de Camélinat

| Commune de Paris, Les vétérans de la Commune., Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
Décédé le 5 mars 1932, à l'âge de 92 ans, les funérailles de Camélinat sont caractéristiques de la mise en scène des enterrements communistes pratiqués durant l’entre-deux-guerres, mêlant liturgie républicaine et spécificité communiste.

Héritages nationaux
et transnationaux de la Commune.

L’événement a très rapidement pris une dimension internationale en particulier lorsque la répression contre l’Association internationale des travailleurs (AIT) a prolongé celle des communards. La naissance de l’Internationale socialiste, l’adoption du poème de Pottier comme chant emblématique de l’Internationale a fait, de la Commune de Paris, une référence révolutionnaire dès la fin du 19e s. Avec la Révolution russe, le mouvement communiste international a inscrit cette référence dans le corpus doctrinal du marxisme léninisme. Après avoir connu un relatif effacement, l’image de la Commune retrouve un écho dans de nouveaux mouvements de mobilisation sur différents continents.

De Marx à Lénine, que faire de la Commune? Héritages et héritiers de l’expérience de 1871

| Commune de Paris, Héritages nationaux et transnationaux de la Commune, Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
Par Jean-Numa Ducange. De Berlin à Moscou jusqu’à Shanghaï, la Commune est autant célébrée qu’elle donne lieu à de multiples controverses et interprétations qui traversent le mouvement ouvrier à partir des années 1880. Inspirés par cette expérience politique inédite brutalement interrompue, Engels, Marx, les socialistes allemands et français, Lénine et…

La Commune dans les Brigades internationales

| Commune de Paris, Héritages nationaux et transnationaux de la Commune, Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
Entretien avec Edouard Sill. Durant la guerre d’Espagne, les références à la Commune de Paris imprègnent les discours, les représentations et l’imaginaire des volontaires des Brigades internationales. Nous avons interrogé à ce sujet Edouard Sill, docteur en Histoire contemporaine. Il est l’auteur d’une thèse soutenue en 2019 et intitulée : Du…

Le 18 mars, journée du Secours rouge international

| Commune de Paris, Héritages nationaux et transnationaux de la Commune, Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
Par Corentin Lahu. Dans les années 1920, l’anniversaire du déclenchement de la Commune de Paris est célébré par l’Internationale communiste, qui inscrit le souvenir de cette insurrection – précurseur de la révolution d’Octobre 1917 – dans sa stratégie ouvriériste et révolutionnaire. Le Komintern délègue alors au Secours rouge international (SRI)…

Le drapeau de la Commune, des barricades de Belleville au mausolée de Lénine

| Commune de Paris, Héritages nationaux et transnationaux de la Commune, Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
Par Corentin Lahu Cet article a été publié initialement sur le carnet Hypothèse de l’ANR PAPRIK@2F, en deux parties ici et là. A l’occasion de la mort de Lénine en 1924, les communistes de la section du 20e arrondissement de Paris décident de confier au Soviet de Moscou la garde…

Le centenaire de la Commune
dans les revues communistes

En 1971, les revues communistes ont publié des numéros spéciaux ou des articles particulièrement riches consacrés à différents aspects de la Commune ainsi qu’aux enseignements politiques que l’on pouvait en tirer 100 ans après. Consultez les sommaires et découvrez ces articles très divers.

La Nouvelle critique: revue du marxisme militant

| Commune de Paris, La Commune dans les revues communistes, Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
En partenariat avec L’École et la Nation, ce numéro spécial vise à situer historiquement le niveau de conscience des communards, à préciser des aspects de l’activité des intellectuels sous la Commune ou encore à faire le point sur les interprétations historiques de cet événement. Il reproduit de magnifiques illustrations de…

Cahiers de l’Institut Maurice Thorez

| Commune de Paris, La Commune dans les revues communistes, Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
Le numéro 21 des Cahiers publié en 1971 est consacré à la Commune de Paris, à son histoire, à sa réception, à mémoire et à son influence. Retrouvez le sommaire et les liens qui renvoient vers les articles.

Les cahiers du Communisme

| Commune de Paris, La Commune dans les revues communistes, Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
Ce numéro de mars 1971 vise à décrire et analyser «les différents aspects de ce que fut cet événement historique d'une portée telle que cent ans après, son évocation fait encore peur à certains réactionnaires» (Jacques Duclos). Retrouvez le sommaire et les liens qui renvoient vers les articles.

La Pensée. Revue du rationalisme moderne

| Commune de Paris, La Commune dans les revues communistes, Mémoire de la commune dans le mouvement communiste et ouvrier | No Comments
En 1971, La Pensée a publié plusieurs articles consacrés à la Commune étudiant le vocabulaire des ennemis de la Commune, l'influence de cet événement sur la classe ouvrière allemande ou encore les problèmes de l'Etat révolutionnaire. Accédez aux articles grâce aux liens qui y renvoient.

Marx, Engels
et la Commune

Enthousiasme et critiques à chaud de Marx (12 avril 1871)

| Commune de Paris, Marx, Engels et la Commune | No Comments
Par Jean Quétier. Dans sa Lettre à Ludwig Kugelmann écrite pendant la Commune de Paris, Marx souligne la «grandeur» et la «capacité de sacrifice» des communards tout en ne dissimulant pas ses critiques à l'égard de décisions qu'il perçoit comme de possibles facteurs de défaite.

Briser la machinerie étatique

| Commune de Paris, Marx, Engels et la Commune | No Comments
Par Florian Gulli. Dans cet extrait de La guerre civile en France , Marx approfondit sa réflexion sur la nécessite de se débarrasser des organes répressifs de l’ancien pouvoir gouvernemental pour que la République sociale puisse advenir.

La mise en place d’un gouvernement de la classe ouvrière

| Commune de Paris, Marx, Engels et la Commune | No Comments
Par Florian Gulli. Dans cet extrait de La guerre civile en France, Marx expose la radicale nouveauté de la commune: la volonté des masses populaires des masses populaires de reprendre leurs affaires en main, de mettre en place un gouvernement de la classe ouvrière.

Une préfiguration de la «dictature du prolétariat»

| Commune de Paris, Marx, Engels et la Commune | No Comments
Par Jean Quétier. Dans son introduction à la 3e édition allemande de La Guerre civile en France écrite à l'occasion du 20e anniversaire de la Commune (1891), Engels procède à «quelques additions» par rapport au diagnostic de Marx formulé à chaud. S'il insiste plus nettement sur les limites des mesures…

Multimédia

Librairie

Special Commune de Paris

Chargement