Skip to main content

Panier

1980 (environ), Noir et blanc, sonore, huit minutes.
Un documentaire attribué à Michèle Gard.

Film issu des collections de Ciné-Archives, fonds audiovisuel du PCF et du mouvement ouvrier.

Toutes les images ci-dessous sont des captures d’écran de ce film inédit en libre accès sur le site de Ciné-Archives.

Ce documentaire attribué à Michèle Gard porte sur l’importance, le rôle et le courage des femmes dans la Commune – Louise Michel, Nathalie Lemel, Elizabeth Dmitrieff et les autres.

Des banc-titres de gravures et photographies d’époque sont commentés par une voix off féminine. Celle-ci ne se contente pas d’évoquer les noms des femmes connues de la Commune ; elle expose également les principaux sujets de débat dont elles et leurs compagnes se saisirent (l’alimentation, l’enseignement des filles).

Le début du film expose la situation de la classe ouvrière parisienne dans la deuxième moitié du XIXème siècle : salaires très bas, taux inquiétant de prostitution pour chercher un complément de revenu, et premières tentatives d’union de forces contestataires : coopératives d’alimentation, cantines (La Marmite d’Eugène Varlin et Nathalie Lemel), clubs. Ces différentes initiatives visent à faire acte de solidarité et à améliorer le quotidien, mais entendent également donner une éducation politique à celles et ceux qui les fréquentent.

Dès le mois d’avril 1871, les femmes s’organisent pour riposter à l’attaque des Versaillais, en lançant un appel : « Citoyennes, aux armes, la patrie est en danger (..) Vivre libres en travaillant ou mourir en combattant ». Elles constituent des comités d’arrondissement, et participent à l’Union des femmes pour la défense de Paris et les soins aux blessés.
Elizabeth Dmitrieff siège au comité central des citoyennes. Les femmes sont cantinières, ambulancières, soldats, comme Louise Michel, qui combat sur les barricades, Victorine Louvet ou la modiste Blanche Lefebvre, tuée dans les combats de rue.

Le film se clôt en évoquant le sort des femmes qui ont combattu : la mort et l’exil furent le lot de beaucoup d’entre elles.

 


Personnes citées : Nathalie Lemel, Eugène Varlin, Louise Michel, Anna Jaclard, Elisabeth Dmitrieff, Victorine Louvet, Blanche Lefebvre, Karl Marx, Jospeh Proudhon

Film issu des collections de:

X