La bibliothèque numérique de la fondation Gabriel Péri rassemble une documentation originale et auparavant inaccessible au plus grand nombre. Elle est le résultat d’une collaboration avec la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Dijon.

La consultation est largement ouverte non seulement aux chercheurs, mais aussi aux citoyens soucieux de connaître une partie du patrimoine conservé de l’activité du mouvement communiste et ouvrier.

Publications numérisées

Le travail effectué en partenariat avec la Fondation, la MSH de Dijon et les archives du PCF a permis le sauvetage, le classement et la numérisation de documents qui concernent l’histoire politique de la France de la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 1970. Surmontant la division classique en France entre bibliothèques et archives, les publications numérisées présentent des collections de brochures, à côté de fonds d’archives.

La numérisation sans être complètement achevée offre aux lecteurs une possibilité unique de consulter des imprimés dont la conservation a pour l’essentiel échappé aux bibliothèques publiques et au dépôt légal. En collaboration avec d’autres centres de documentation du mouvement ouvrier, dans le cadre du Collectif des centres de documentation en histoire ouvrière et sociale (Codhos) et du Réseau Archives numériques du monde contemporain, cette collection devrait encore être enrichie.

Un kiosque historique particulièrement original est également accessible en ligne grâce à la numérisation de périodiques communistes.Travail de longue haleine, cet ensemble documentaire va continuer de s’enrichir dans les années à venir.

Les brochures

Archives & histoires Bibliothèque numérique du mouvement communiste et ouvrier

Littérature de l’action et de la formation, les brochures – rarement déposées dans les bibliothèques généralistes – sont pourtant particulièrement importantes pour  comprendre et connaître l’activité militante de la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 1970. Issue des fonds de la Bibliothèque Marxiste, mais aussi du fonds Patrick Kessel acquis et sauvé par la Fondation Gabriel Péri au tournant...

Les revues

Bibliothèque numérique du mouvement communiste et ouvrier

Vous trouverez ici des collections complètes de revues éditées par le Parti communiste français. La Nouvelle Critique, Économie Politique, les Cahiers d’Histoire et Société Française ont à ce jour été numérisées. Ces revues sont présentées avec un système d’indexation qui permet d'effectuer des recherches par auteurs, types d’articles ou encore sujets. Cet ensemble documentaire est en...

Archives des organisations

Cet ensemble est constitué par les archives du mouvement communiste français et international. Son présentés, accessibles et indexés, des fonds d’une très grande richesse qui correspondent aux archives de la direction du PCF et des instances dirigeantes de l’Internationale concernant la France. Ces documents permettent notamment de connaître, sinon de comprendre, la manière dont les dirigeants de l’Internationale communiste s’adressaient et considéraient la situation française et le PCF.

Vous trouverez aussi les archives de la direction de la sûreté et de la section spéciale de la cours de justice de Paris créée en août 1941 à la demande des autorités allemandes ; deux instances en charge de la surveillance et de la répression du mouvement communiste.

Internationale communiste

Bibliothèque numérique du mouvement communiste et ouvrier

Les documents issus des instances dirigeantes de l’Internationale concernant la France sont rassemblés ici ainsi que les numéros de "La correspondance internationale", revue commune à l’ensemble des partis communistes de 1921 à 1939....

Parti communiste français

Bibliothèque numérique du mouvement communiste et ouvrier

Vous trouverez ici les archives de la direction du PCF pour toute la période allant de la création du parti jusqu’au lendemain de la 2de Guerre mondiale. Sont également présentées toutes les archives appartenant au fond du PCF comme section de l’Internationale communiste (SFIC)....

Surveillance et répression du communisme

Bibliothèque numérique du mouvement communiste et ouvrier

Dès les années 1920, comme les anarchistes avant eux, les communistes deviennent l'objet d'un contrôle et d'une surveillance constants qui sont associés à une politique répressive variable selon les contextes politiques. Vous trouverez ici les archives de la direction de la Sûreté, ancêtre de l’actuelle Direction générale de la police nationale, qui avait pour mission de veiller au maintien...

Marx & Engels : La grande édition

Grand projet éditorial du XXIe siècle, la GEME (Grande édition Marx et Engels) entend mettre à profit les ressources – inutilisées à ce jour dans la publication des œuvres de Marx et Engels – qu’offre l’informatique et dont font aujourd’hui usage à peu près tous les chercheurs et un nombre sans cesse croissant de lecteurs.

La GEME est conçue sous une double forme :

  • Une forme électronique à laquelle a été accordée une primauté chronologique en raison de sa souplesse qui autorise une conception évolutive de ce projet éditorial. Le fonds présente les diverses éditions avec les préfaces et les traductions successives des ouvrages classiques du marxisme. La quarantaine de volumes doit bientôt être augmentée d’éditions plus récentes issues du fonds des Éditions sociales.
  • Une forme papier, dont la version électronique sera la base de réalisation et qui mobilise des chercheurs pour apporter un appareil critique aux traductions françaises des textes de Marx et Engels parus avant 1914.

>> Accéder au fonds <<

Tous
Engels
Le Capital
Le Manifeste
Autres textes

Le Manifeste du Parti communiste de Karl Marx

Suivi de Aperçu sur le socialisme scientifique de Gabriel Deville, Bruxelles, édité par le Parti ouvrier belge, 1910. La brochure ajoute au Manifeste le texte de Gabriel Deville publié en 1883 en introduction de son Résumé du Capital. Ce texte, donnant une vision d’ensemble de la doctrine, se prête bien à une brochure de propagande.

La Lutte des classes en France (1848-1850). Le XVIII Brumaire de Louis Bonaparte de Karl Marx

Préface de Friedrich Engels, traduit par Léon Rémy, Paris, Librairie C. Reinwald Schleicher frères, 1900. Les critiques de Bernstein contre le « blanquisme » de Marx, qui s'exprimerait notamment dans les deux textes, commencent à être connus en France. Mais Léon Rémy et l'éditeur ne semblent pas partager ce point de vue ; d'autant qu'ils occultent l'essentiel de la préface d'Engels aux Luttes des classes en France que Bernstein utilise pour prôner l'abandon de la voie révolutionnaire.

La Guerre civile en France 1871 : La commune de Paris de Karl Marx

Bureau d'éditions, 1933. Le journal guesdiste publie ce texte « presque inconnu en France » en hommage à la « Révolution du Dix-Huit Mars ». Il se voit une œuvre à la fois de haute justice et de grand encouragement (n°74, p.1). Cependant, quand Le Socialiste reparaît (11 juin 1887), il ne publie pas la fin du texte de Marx, qui ne sera réédité qu'en 1901.

Philosophie, Économie, Politique, Socialisme de Friedrich Engels

Traduit et introduit par Edmond Lasrine, Paris, V. Giard et E. Brière, 1911.Seuls étaient accessibles jusqu'ici les fragments du livre d'Engels qu'ils avaient regroupés pour leur publication en français, en 1880, sous le titre Socialisme utopique et socialisme scientifique dont l'écho fut très important. Ce texte figure d'ailleurs dans le recueil d'écrits d'Engels Religion, philosophie, socialisme publié en 1902 par l'éditeur G. Jacques. La présente traduction, très tardive, s'inscrit dans la même perspective mettant l'accent sur l'aspect philosophique, longtemps méconnu en France, dans la doctrine.

Révolution et contre-révolution en Allemagne de Karl Marx et Friedrich Engels

Préface et traduction par Laura Lafargue ; édité par V. Giard et E. Brière, 1900. En ces années de "crise de marxisme", le livre contribue -comme ceux publiés par Schleicher, l'éditeur concurrent de Giard et Brière- à faire connaître les analyses de Marx et Engels qui fondent la tactique communiste durant la période révolutionnaire de 1848. Mais la rivalité des éditeurs souligne, en même temps, les usages politiques qui sont faits des textes de Marx.