Panier

Séminaires croisés - Saison 2019/2020

Histoire des communismes : entre histoire globale et histoire nationale. – Ateliers sur l’Histoire du PCFSaison 2019 – 2020

Ces deux séminaires croisés sur l’histoire du communisme se proposent de traiter sous la forme de séances thématiques la question de l’insertion du PCF dans la société et le système politique français, dans la longue durée. Ils ont également l’ambition, dans le prolongement du programme Paprik@2F, de traiter l’articulation entre histoire globale et histoire nationale du communisme.

Pour cette deuxième année du séminaire commun de la Fondation Gabriel Péri et de l’université de Bourgogne, voici le programme :

  • 15 janvier 2020 : Congrès de Tours vu d’en bas (1) (Paris, Sorbonne-Serpente sous réserve). Atelier en partenariat avec la SFHPo (Société française d’histoire politique) : « Le congrès de Tours vu d’en bas (fédérations, congressistes et participants) » introduction méthodologique et présentation des équipes.
  • 31 janvier 2020 : Le PCF et ses territoires : l’approche fédérale et régionale (Fondation G. Péri, Pantin)
  • 21 février 2020 : « La disparition du communisme en Italie vu au miroir du cas français » (Fondation G. Péri, Pantin)
  • 20 mars 2020 : Les archives du communisme à l’ère du numérique : outils et usages (MSH Dijon).
  • 17 avril 2020 : Le temps des répressions (Fondation G. Péri, Pantin). Le pacte, entre traumatisme et alignement ; L’arrestation et le procès des députés communistes : de la République à Vichy ; La répression antisémite et le rôle de la MOI
  • 15 mai 2020 : Congrès de Tours vu d’en bas (2) (MSH Dijon). Atelier en partenariat avec la SFHPo (Société française d’histoire politique) : le congrès de Tours vu d’en bas (fédérations, congressistes et participants) : premiers résultats, premières pistes (cet atelier se terminera en décembre 2020 pour le Centenaire du Congrès de Tours)

Nous vous signalons également deux événements importants sur le sujet:

Les séances auront lieu alternativement à la Fondation Gabriel Péri et à la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Dijon:

Fondation Gabriel Péri
14 rue Scandicci
93500 Pantin

MSH de Dijon
6, esplanade Erasme
21 000 Dijon

Saison 2018-2019:

Les séances tenues en 2018-2019 ont été filmées en Facebook live à partir de la 4e.
(Pour cette raison, la qualité du son n’est pas très bonne, veuillez nous en excuser)

La « galaxie » communiste. Le rapport du PCF au monde syndical.

Séance du 21 juin 2019 avec Frédéric Sawicki et Michel Pigenet.

Discutant : Roger Martelli.

Lieu : Fondation Gabriel Péri

A écouter:

  • 1. Interventions de Serge Wolikow (introduction), de Roger Martelli, de Michel Pigenet et de Frédéric Sawicki:
  • 2. Discussion avec Christian Langeois, serge Wolikow, Jean Vigreux, Roger Martelli, ichel Pigenet et Frédéric Sawicki:

Les partis communistes et les sociétés coloniales : Paris, Moscou, Alger, Tunis.

Séance du 14 juin 2019

Avec Elise Abassade, Eloïse Dreure, Sonia Mhedhbi-Soret, Alain Ruscio.

Discutant : Jean Vigreux

Lieu : MSH de Dijon

Un intellectuel dans le siècle des communismes, Louis Aragon et Lettres françaises

Carte blanche » à Guillaume Roubaud-Quashie (12 avril 2019)

Approches transnationales de l’histoire de l’Internationale communiste

Journée d’études à l’occasion du centenaire du 1er Congrès de l’Internationale communiste (6 mars 2019)

Sous la coordination  de Serge Wolikow, Jean Vigreux et Roger Martelli.

Il y a un siècle, au lendemain de la 1ere guerre mondiale, lorsque l’Europe et le monde connaissent des bouleversements sociaux et politiques d’une ampleur  sans précédent, c’est la proclamation à Moscou de la 3e Internationale. Cette  Internationale communiste qui se réfère à la fondation par Marx et Engels de l’Association Internationale des Travailleurs, à Londres en 1864, affirme prendre la  relève de l’Internationale socialiste fondée à Paris en 1889. Le projet sans précédent de constituer un parti révolutionnaire mondial à la dimension des espérances révolutionnaires  ouvertes par le succès de la révolution en Russie est dès le départ inséparable de la situation dans ce pays.

Il s’agit  dans cette journée d’étude, au-delà  d’un récit général et d’une chronologie jalonnant les 24 ans d’existence de l’Internationale communiste (1919-1943), de présenter  des  avancées  de la  recherche, en particulier sur des questions qui gardent une forte actualité un siècle après, alors même que le mouvement communiste international a été successivement bouleversé avant de disparaître en tant que tel. Les points qui seront abordés, à la lumière de la bibliographie récente et des recherches en cours, ont en commun de revenir sur des aspects méconnus de l’histoire d’un mouvement communiste dont l’ambition mondiale et le projet de mobilisation des masses ouvrières et paysannes, méritent d’être abordés aujourd’hui à la lumière de l’histoire globale et populaire.

Voir le programme détaillé

Fonction prospective : PCF et modèle soviétique

Séance du 1er février 2019
  • L’image de l’URSS dans l’école léniniste internationale au tournant des années 1930 par Jean Vigreux
  • Le PCF, de  la défense de la révolution russe à celle de l’URSS,  l’exaltation de la construction du socialisme et de l’État soviétique 1919-1945. Essai de périodisation par Serge Wolikow
  • Années 1956-1976 par Guillaume Roubaud-Quashie

Discutant : Roger Martelli

Femmes et communisme

Séance du 18 janvier 2019
  • Les femmes du Komintern » par Galy Komarova
  • Figures de militantes voyageuses en URSS par Rachel Mazuy

Discutant : Paul Boulland

Pif, dans tous ses états : recherches, archives, interdisciplinarité

Journée d’études Piferai (21 décembre 2018)

Sous la direction d’Henri Garric et de Jean Vigreux

  • Usages du gag dans Pif le chien par Henri Garric
  • La relation enfant-animal dans Pif le chien par Emmanuelle Rougé
  • Pif peintre : quelle peinture à l’heure où New York vole l’idée d’art moderne ?  par Vincent Chambarlhac
  • Pif, chien anthropomorphe par Bertrand Tillier
  • Table-ronde: Pif le chien et le strip comique dans la France d’après-guerre

 

  • Un peu de politique dans Pif le chien ?  par Jean Vigreux
  • Le pavillon de Pif : la mise en scène du confort des Trente Glorieuses par Jessica Kohn
  • Pif le chien sportif : un reflet des représentations des activités corporelles des Trente Glorieuses ? Étude exploratoire par Sébastien Laffage-Cosnier, Lucas Profillet et Christian Vivier
  • Pif, de père en fils : l’intimité d’un chien par Irène Leroy-Ladurie
  • Table-ronde: Société et politique dans Pif le chien.

Communistes et ouvriers ; ouvriers et communistes

Séance du 14 décembre 2018
  • Les politiques de l’implantation : les années 1924-1935 par Emmanuel Bellanger
  • Les ouvriers et les communistes 1970-1980 par Xavier Vigna

Discutant : Frédéric Genevée

Liens vers les sites de nos partenaires :

X