Panier

En raison de la grève du 5 décembre, le colloque a été reporté au 4 février 2020.

Étudier le PCF à travers ses archives locales, telle est l’ambition d’un nouveau projet scientifique porté par des représentants du réseau public des archives et d’organismes de recherche. Il vise à dresser un état global, département par département, de cette richesse, puis à procéder à son évaluation quantitative et qualitative comme source pour de nouveaux travaux.

Faire l’histoire du communisme français au XXe siècle nécessite en effet d’embrasser totalement ce phénomène politique, social et culturel en l’abordant à travers trois échelles : internationale, nationale et locale. Les deux premières sont désormais globalement balisées. Les sources documentaires locales, telles les archives de fédérations départementales et de responsables communistes, voire de sections et de cellules, restent encore à découvrir et être exploitées.

Les nombreuses réponses à un questionnaire diffusé en 2018 sur le réseau du Service interministériel des Archives de France permettent l’identification et la localisation de fonds et matériaux documentaires déjà déposés ou donnés dans des services du réseau public des archives, notamment les archives départementales, ou conservés dans des locaux du parti communiste.

Une première journée d’étude consacrée à cet état des sources se tiendra aux Archives nationales, le 4 février 2020.

PROGRAMME

9 h 00 – 9 h 30 Accueil café
9 h 30 – 9 h 45 Mot d’accueil des organisateurs
Bruno Ricard, directeur des Archives nationales (sous réserve)
Jean-Charles Bédague, Service interministériel des Archives de France, chef du bureau des études et des partenariats scientifiques
9 h 45 – 10 h Ouverture de la journée
Guillaume Roubaud-Quashie, responsable des archives du Parti communiste français
10 h – 12 h 30

RETOURS D’EXPÉRIENCE, TÉMOIGNAGES DE MILITANTS ET D’ARCHIVISTES

► Fonds collectés : quelles motivations et quelles attentes respectives ?
• Marie-Claire Pontier, directrice des Archives départementales des Bouches-du-Rhône : collecter le fonds d’une fédération du PCF
• Simon-Pierre Dinard, directeur des Archives départementales de la Loire : un cas de dépôt après conservation du fonds dans une structure associative
• Paul Fromonteil, ancien secrétaire fédéral, élu régional et dirigeant national du PCF : à fonctions multiples, dépôts personnels multiples ?
• Marcel Zaidner, ancien secrétaire fédéral et dirigeant national du PCF : déposer les archives d’une fédération du PCF dans un service public d’archives
Modératrice : Danièle Benazzouz, cheffe du service des fonds aux Archives départementales du Val-de-Marne
Séance de discussion
Pause
► Fonds disparus : entre reconstitution et recours à des sources de substitution
• Corentin Lahu, archiviste du PCF, et Guillaume Roubaud- Quashie, historien : le cas de la fédération de Paris du PCF
• Paul Boulland, historien, CNRS Centre d’histoire sociale des mondes contemporains : fonds Andrée Moat, un fonds personnel pour documenter l’histoire de la fédération du PCF du Finistère
Modérateur : Frédérick Genevée, historien, président du musée de l’Histoire vivante (Montreuil)
Séance de discussion
Pause déjeuner
14 h 00 – 17 h 30

TOUR D’HORIZON DES FONDS D’ARCHIVES

► Étude des sources
• Guillaume Bourgeois, historien, université de Poitiers : pour une typologie des fonds
• Pierre Boichu, Archives départementales de la Seine-Saint-Denis : panorama des sources relatives aux fédérations centralisées dans le fonds national du PCF
• Christophe Batardy, docteur en histoire, chercheur associé ARENES : une prospection dans les archives locales pour traiter du PCF et du Programme commun
Modérateur : Paul Boulland, CNRS CHS
Séance de discussion
► Bilan de la journée et perspectives
Conclusion des débats et transition vers la deuxième journée d’étude consacrée à l’exploitation scientifique des sources, par Gaël Chenard, directeur des Archives départementales de la Vienne, Guillaume Bourgeois, université de Poitiers, Pascal Carreau, Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, Jean Vigreux, université de Bourgogne
La journée se déroulera aux Archives nationales
59, rue Guynemer, 93383 Pierrefitte-sur-Seine

Entrée libre sur inscription à : dsa@seinesaintdenis.fr

Journée d’étude élaborée en partenariat avec :
Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
Les Archives départementales de la Vienne
Les Archives nationales
Le CNRS – Centre d’histoire sociale du XXème siècle
Sciences Po – CEVIPOF et CHSP
Le Service interministériel des Archives de France
L’Université de Bourgogne 
L’Université de Poitiers
Les Archives du Parti communiste français

X