Panier

Dans le cadre du séminaire des 6 Fondations "La démocratie locale et les nouvelles formes d'intervention citoyenne".

Le 14 octobre 2020, à 18h30, Au Maltais rouge
40 rue de Malte, Paris 11ème (métro République ou Oberkampf)

En raison des contraintes sanitaires, le nombre de places est strictement limité. L’inscription est obligatoire àinscription@gabrielperi.fr et merci de prévenir en cas de désistement pour laisser votre place à quelqu’un d’autre.
La séance sera également retransmise en direct en suivant ce lien: https://youtu.be/nWEpW8M-5sE

La Commune de Paris a été plurielle. Républicains, jacobins, blanquistes, internationaux, émules de Proudhon ou de Bakounine ou proches de Marx ont agi et combattu ensemble, mais différents. Les clivages qui les distinguent sont anciens et ils ont travaillé la mémoire de la Commune par la suite. D’une certaine façon, ils sont toujours là.

Comment les assumer, sans les nier, mais sans reproduire les clivages qui ont fragilisé le combat démocratique et ouvrier ? Comment regarder aujourd’hui la Commune, dans son unité et sa diversité?

Venez en débattre avec:

  • Roger MARTELLI, historien, co-président de l’association des Amies et Amis de la Commune de Paris – 1871, qui présentera le thème général de la soirée,
  • Mathilde LARRERE, enseignante-chercheure à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée, spécialiste des mouvements révolutionnaires au XIXe siècle, qui évoquera les graffitis politiques en hommage à la Commune.

Le débat sera animé par Laurence DE COCK, professeure agrégée d’histoire-géographie en lycée à Paris, Docteure en Sciences de l’éducation.

X