Panier

Archives & histoiresLes rencontres de la fondation

1905, création de la SFIO: unité et diversité des socialistes (3 nov 2005)

By 27 novembre 2005avril 27th, 2020No Comments

Rencontre avec Alain Bergougnioux et Roger Martelli
3 novembre 2005

Compte-rendu de la rencontre à télécharger

1905 est l’année de la grande réunification socialiste en France et de la création de la SFIO, dont sont issus les communistes et les socialistes. C’est l’année de la loi de Séparation de l’Église et de l’État.

« Année spectaculaire, et pas seulement pour la gauche française, ni pour la scène politique en général… 1905 a vu aussi la formulation par Einstein de sa théorie de la relativité restreinte et l’installation des principales « majors » du cinéma américain. Cette année-là, encore, la crise franco-allemande au Maroc annonce la conflagration future et la première révolution russe « invente » la forme politique des « soviets ». Sans compter, les Trois essais sur la théorie de la sexualité de Freud, le Salon d’automne qui consacre le fauvisme avec Matisse, Rouault et Derain… et la première grande bande dessinée aux USA, Little Nemo de Winsor McKay », écrivait Roger Martelli dans Regards (janvier 2005).

Alain Bergougnioux, et Roger Martelli ont apporté leur vision de cette année charnière de la première décennie du XX° siècle, et ce qu’il en reste aujourd’hui.

Alain Bergougnioux, est historien, secrétaire national du Parti Socialiste, membre du conseil d’orientation scientifique de la Fondation Jean Jaurès. Sa dernière publication : L’Ambition et le Remord. Les socialistes français et le pouvoir (1905/2005, aux éditions Fayard.

 

Roger Martelli, est historien, membre du conseil national du Parti Communiste Français, membre du conseil d’administration de la Fondation Gabriel Péri, directeur de la revue : « Regards ». Dernières publications : Le communisme est un bon parti, éditions La Dispute, 2003, et « Le communisme », éditeur les Essentiels Milan, n° 251, 2005.

 

 

X