La Pensée n°399 – 80 ans

19,00

Juillet-septembre 2019

La Pensée est une revue qui, sans doute plus que beaucoup d’autres, a l’habitude de marquer ses anniversaires. Dès 1949, un article avait pour titre « Dix ans ont passé » (n° 24, mai-juin 1949) et il était signé d’André Parreaux, secrétaire de la rédaction de la revue au moment de la création de celle-ci, en 1939. Ceci tient tout à la fois à l’originalité du projet fondateur, à l’envergure de ceux qui lui donnèrent vie, à la fin tragique de plusieurs d’entre-eux pendant l’Occupation. Le numéro qui marque la reparution légale de la revue, le seul publié en 1944, alors que la guerre n’est pas terminée et que le territoire français n’est pas encore entièrement libéré, s’ouvre par cette page : « “Morts pour la France, morts pour les droits de la pensée”. Six collaborateurs de La Pensée : Georges Politzer, Jacques Solomon, Daniel Decourdemanche, Valentin Feldman, Charles Stebert, Charles Hainchelin ». (Daniel Decourdemanche plus connu sous son pseudonyme, Jacques Decour). Ceux qui ont alors repris le flambeau, puis leurs successeurs, ont éprouvé comme un devoir d’honneur de ne pas laisser oublier d’où venait la revue dont ils avaient à leur tour la charge. …

 

 

Lire la présentation du numéro 399

Sommaire

  • Présentation : Retour sur une trajectoire, par Claude Gindin.
  • Être « Revue du rationalisme moderne », par Claude Gindin.
  • Sommaires de La Pensée : les domaines de connaissance traités, par Stéphane Bonnéry et Rima Hawi.
  • La philosophie dans La Pensée (1939-2019), par Yves Vargas.
  • La Pensée : 1939-1944, par Jean George.
  • Témoignage, par Henri Wallon.
  • Jean Dresch et le fait national algérien, par Alain Ruscio.
  • Le fait national algérien, par Jean Dresch.
  • Canguilhem et le marxisme, par Simone Mazauric.
  • Relations internationales : prévisions sur l̓imprévisible ?, par Nils Andersson.
  • La signification d’un livre de théologie, par Albert Rouet.
  • La question scolaire : état des lieux et alternative, par Pierre Clément.
  • Parcoursup : infox et premières conséquences de la réforme, par Pierre Clément, Marie-Paul Couto et Marianne Blanchard.

ISBN 9 782375 260395, n°399 juillet-septembre 2019

Pour aller plus loin… des trésors dans les archives de La Pensée

L’une des raisons de la fondation de La Pensée, face à la montée du fascisme en 1939, était de lutter contre la mémoire courte et les mystifications par la diffusion de connaissances et de rationalité moderne. Ces défis sont encore d’actualité, contre la pensée dominante et la diffusion d’infox. Les connaissances d’aujourd’hui s’enrichissent des trésors disponibles gratuitement dans nos archives en ligne sur Gallica, et dont la qualité mérite de les relire bien des années après.

Ce n° 399 retrace le parcours de la revue à l’occasion de son 80ème anniversaire. Par le passé, plusieurs articles et numéros thématiques de La Pensée ont ainsi rappelé les conditions de sa création, ses grands événements, et fait le point sur son évolution :

Catégorie :

Informations complémentaires

Poids 0.366 kg