Skip to main content

©Johnny Silvercloud (Creative Commons)

Par Mark Kesselman
Professeur émérite de science politique à l’Université Columbia de New York
Membre du Conseil scientifique de la Fondation

Existe-t-il une possibilité pour Trump de devenir à nouveau président des Etats-Unis lors de l’élection présidentielle de 2024 ? Pour Mark Kesselman, le risque est réel. Il explique dans cet article pour Telos, comment « sa victoire pourrait résulter d’un coup d’État ostensiblement légal : une prise de contrôle de l’État par des moyens qui, tout en semblant respecter la lettre des procédures légales, en violent délibérément l’esprit. » Le Parti républicain, parti conservateur de centre-droit, s’est progressivement transformé en un parti populiste ploutocratique autoritaire d’extrême-droite, un changement qui s’est accéléré récemment jusqu’à produire avec Trump et sa contestation des résultats de la présidentielle une crise politique sans précédent depuis la guerre civile. Pour assurer sa domination, le parti poursuit une stratégie à la fois ancienne et nouvelle visant à réduire les votes en faveur des démocrates.

Lire l’article paru dans Telos le 11 octobre 2021.

X