Panier

La Fondation Gabriel Péri a participé à la Quinzaine de la Paix et de la non-violence en Seine-Saint-Denis, du 16 septembre au 2 octobre 2013.

Deux débats publics sont organisés sur la Colombie, le 17 septembre à Bobigny, et sur le Mali, le 21 septembre à Stains.

Après 50 ans de conflit, une paix négociée est-elle possible en Colombie ?

Mardi 17 septembre 2013 de 18h30 à 20h30
Espace Maurice Nilès, 1er étage, 11 rue du 8 Mai 1945, 93000 Bobigny
Tramway T1, Arrêt « La Ferme ».

Depuis août 2012, le gouvernement et les groupes armés colombiens ont engagé un processus pour une paix négociée, marquant une rupture forte avec la stratégie sécuritaire de l’ancien président Uribe. Si un accord partiel a pu être trouvé sur la réforme agraire, racine d’un conflit qui remonte aux années 60, la situation reste précaire et les affrontements continuent.
Comment sortir définitivement du cycle de violences qui mine la société colombienne depuis plus d’un demi-siècle ? Quels sont les enjeux des négociations ? Ont-elles une chance d’aboutir ?

La Fondation Gabriel Péri, en partenariat avec l’association France Amérique latine, invite pour en débattre :

La rencontre sera animée par Daniel Cirera, secrétaire du conseil scientifique de la Fondation Gabriel Péri.


Sans démocratie réelle, une paix durable est-elle possible au Mali ?

Samedi 21 septembre de 15h30 à 21h30
Préau de l’école primaire Jean Jaurès, 19 bis rue Jean Jaurès, 93240 Stains.
RER D – Station Pierrefitte/ Stains, puis Bus 150, Arrêt Jean Jaurès-Aristide Briand
METRO ligne 13, Station Saint-Denis Université, puis Bus 255, Arrêt Jean Jaurès–Aristide Briand
Rencontre-débat suivie d’un dîner musical (spécialités maliennes)

Depuis la chute du Général Moussa Traoré le 26 Mars 1991, le Mali vit sous un régime démocratique. Si des preuves visibles existent de la liberté d’expression dans le pays, dans la réalité, la démocratie malienne est encore superficielle et fragile. Les derniers événements dans le nord du pays ont révélé la fragilité de l’État. À l’issue des élections de cette année, le Mali sera plongé dans une longue période de transition de 5 ans. La situation actuelle du pays nous invite à une réflexion fondamentale sur la construction d’une réelle démocratie qui pourra être le tremplin d’une paix durable.

L’association AMCES (Association Malienne pour la Culture, l’Échange et la Solidarité) de Stains, en partenariat avec la Fondation Gabriel Péri, vous invite à en débattre avec :

  • Hamidou Konaté, président d’AMCES, initiateur du Club de réflexion citoyen, la Ligue des Forces Démocratiques Africaines (LFDA)
  • Thiambel Guimbayara, journaliste, directeur de publication de l’organe d’information et d’actualité La Voix du Mali,
  • Jean-Didier Vermenot, président du Réseau des partenaires de la région de Kidal,
  • Chrystel Le Moing, chargée de mission aux relations internationales de la fondation Gabriel Péri.

Contact : Hamidou Konaté, assoc.amces@hotmail.fr, 06 23 49 47 20

X