La Pensée n°411 – Parlements et autoritarismes

20,00

Juillet-Septembre 2022

 L’introduction de ce numéro permet de réfléchir à la relation improbable entre «Parlement» et «autoritarisme». Dans ces contextes, les Parlements sont considérés comme peu dignes d’intérêt car sans pouvoir ou trop assujettis à un exécutif omnipotent. A l’aide du concept de domination, la place des Parlements dans ces configurations prend un nouveau sens: ni soumis ni libres, ces institutions et leurs agents participent à leur façon à l’ordre politique de ces états.

 

 

 

Accéder aux résumés des articles

SOMMAIRE

Parlements et autoritarismes

  • Étudier des Parlements sous contrainte, par Franck Duchesne, Nicolas Tardits
  • Parlements et autoritarismes, une approche pragmatique, par Jean-Noël Ferrié 
  • Les assemblées impériales, hétéronomie et logiques parlementaires, par Christophe Le Digol
  • Le Sénat, 1799-1805: une assemblée de «censeurs», par Franck Duchesne
  • «Le Parlement n’est pas un lieu de discussion!», par Clémentine Fauconnier
  • Un chef d’état au Parlement, par Nicolas Tardits 
  • Inventer la civilisation du travail, par Pierre Bachman 
  • Enseigner la philo en bac pro, 30 ans d’expériences détournées?, par Jean-Marie Berriot 
  • UNAF: résilience d’une exception française, par Raymond Debord
  • Un cadrage étroit des enseignants-chercheurs ?, par Stéphanie Tralongo, Camille Noûs 
  • Recherches en éducation et science ouverte, par Éric Bruillard 
  • «Révolution numérique, usine connectée» et activité réelle de travail, par Daniel Faïta 
  • L’IRIS, «une anomalie sympathique», par Pascal Boniface
  • 2022, la présidentielle des «blocs»?, par Christophe Le Digol 
  • Roncevaux, une embuscade sans Sarrasins contre le Preux Roland, par Alain Ruscio

Pour aller plus loin… des trésors dans les archives de La Pensée

L’une des raisons de la fondation de La Pensée, face à la montée du fascisme en 1939, était de lutter contre la mémoire courte et les mystifications par la diffusion de connaissances et de rationalité moderne. Ces défis sont encore d’actualité, contre la pensée dominante et la diffusion d’infox. Les connaissances d’aujourd’hui s’enrichissent des trésors disponibles gratuitement dans nos archives en ligne sur Gallica, et dont la qualité mérite de les relire bien des années après.

Le dossier de ce n° 411 traite de la situation des parlements dans les régimes autoritaires. Par le passé, plusieurs articles de La Pensée avaient déjà traité des pouvoirs possibles ou limités des parlements, qu’il s’agisse d’approches historiques ou face à l’actualité à la Libération, face au coup de force gaulliste, ou dans le cadre de la construction européenne.

 

La Pensée est également disponible sur Cairn.

Catégorie :

Description