Panier

Rencontre avec Gérard Bras, philosophe, directeur de la publication, et Jean-Michel Ollé, éditeur (au Pont 9), en présence des auteurs.

Mardi 24 mars 2020, à 18h30

Tour Essor, 14, rue Scandicci – 93500 Pantin (Métro Hoche ou T3b Delphine Seyrig)
Entrée libre sur inscription nominative préalable: inscription@gabrielperi.fr

 

Chacun a pu l’éprouver : dans telle situation banale (arbitraire d’une décision, fermeture d’une usine qui ne rapporte pas assez à ses propriétaires, punition sans raison etc…), ou limite (des enfants juifs parqués devant un commissariat pour être envoyés vers les camps de la mort, le corps inanimé d’un enfant sur une plage méditerranéenne…) le sentiment d’injustice n’a pas besoin de la connaissance du droit : il exprime, pour un sujet, l’impression d’un effondrement de la Loi. Certains y voient la source de la démagogie. C’est lui qui soulève les multitudes qui font les révolutions. A l’écart des abstractions gestionnaires qui l’ignorent, il signe ce sentiment d’humanité que porte la raison sensible. Exprime-t-il un sens inné de la justice ? Ou bien est-il premier, réagissant à un dommage subi et ouvrant un conflit social et politique en vue de déclarer des droits qui changent le système établi ? Tel est l’enjeu de cette exploration philosophique et littéraire, dans le temps, de manifestations et théorisations de l’injustice et du sentiment d’injustice. L’actualité des réformes néolibérales nous le rappelle : le sentiment d’injustice fait le partage entre deux mondes, celui de la gestion financière et de la concurrence et celui de la « raison sensible », des droits garantis pour ceux qui subissent l’arbitraire de la domination, donc celui de l’émancipation.

 

Depuis 1997 le Groupe d’Etude du Matérialisme Rationnel (GEMR) réunit philosophes, historiens, littéraires etc., pour travailler sur des questions de philosophie politique liées à la démocratie. Il a publié notamment, sous la direction d’Yves Vargas, De la puissance du peuple (4 volumes aux éditions du Temps des Cerises).

Le présent livre est le fruit d’un séminaire qui s’est déroulé durant cinq ans.

Lire l’introduction

Le sommaire

  • Socrate ou Calliclès, qui a peur de l’injustice ? (René Lacroix)
  • Les espèces de l’injustice chez Aristote. (Stéphane Bonnet)
  • Vivre heureux dans un monde injuste. Épicure. (Benoît Schnekenburger))
  • Injustice et droit romain. (Stéphane Bonnet)
  • L’injustice politique chez Augustin. (Jérôme Lagouanère)
  • Nature humaine et injustice chez Thomas d’Aquin. (Stéphane Bonnet)
  • Ne pas souffrir injure. Machiavel et l’injustice. (René Lacroix)
  • Hobbes, l’injustice selon le Léviathan. (Claude Morilhat)
  • Pascal : de l’injustice à la justice dans la seconde nature. (Gérard Bras)
  • L’injustice dans les Contes de Perrault. (Martine Jolly)
  • L’injustice dans le débat paternaliste (1648-18000). (Christophe Van Staen) (Shanghai Jiao Tong University)
  • Résister à l’injustice : la philosophie politique de John Locke. (Armand Guillot)
  • Spinoza : tort, injustice, désir de vengeance et production des normes de justice. (Gérard Bras)
  • Leibniz : charité du sage et rage de la raison. (Michel Cochet)
  • La guerre des Camisards et les Mémoires de Jean Cavalier : injustice et liberté de conscience. (Pierre Pasquini)
  • L’injustice chez l’abbé de Mably. (Stéphanie Roza)
  • Diderot et l’injustice. (Annie Ibrahim)
  • L’affaire Calas. De l’affaire Calas à l’affaire Dreyfus, détours et retours de la perception du juste et de l’injuste. (Jean-Luc Guichet)
  • Rousseau et l’injustice. (Jean-Luc Guichet)
  • La quadrature kantienne du cercle de l’injustice. (Christian Ferrié)
  • Jeremy Bentham : une critique utilitariste du sentiment d’injustice. (Armand Guillot)
  • Heinrich von Kleist/Arnauld des Pallières : Michaël Kolhaas, du tort à la révolte mystique. (Gérard Bras)
  • Hegel, une injustice peut en cacher une autre. (Gérard Bras)
  • Sentiment d’injustice et politique : Victor Hugo (avec un bref détour par Stendhal et Balzac). Claude Millet.
  • De la propriété et de l’injustice : Emerson et Thoreau face au Fugitive slave act. (Hourya Bentouhami)
  • Marx, l’injustice suggérée. (Yves Vargas)
  • La lutte contre l’injustice : l’interprétations de la guerre des paysans par Engels. (Guglielmo Forni Rosa)
  • Vérité et mensonge (au sens extra-moral) de l’injustice chez Nietzsche. (Philippe Choulet)
  • Le populisme nord-américain. (Antoine Chollet)
  • L’injustice des guerres injustes : le jugement de Carl Schmitt. (Christian Ferrié)
  • Du tort à l’ajustement : l’injustice dans quelques films de John Ford. (Gérard Bras)
  • Brecht : l’injustice mise en scène. (Magali Rigaill)
  • Les faits divers (René Lacroix)
  • Liberté dominée et possibilité inconditionnelle de la justice chez Sartre. (Hadi Rizk)
  • L’injustice chez Castoriadis. (Arnaud Tomès)
  • L’injuste et le sentiment d’injustice selon Stanislas Breton (Hubert Faës)
  • Tort, Différend et Mésentente : Lyotard et Rancière. (Corinne Enaudeau)
  • Injustice vs tort : Jacques Rancière, la politique comme communauté du tort. (Gérard Bras)
  • Axel Honneth : le sentiment d’injustice moteur du progrès social et moral ? (Magali Lombard)
X