Panier

Série de rencontres du Groupe d’études du Matérialisme Rationnel (GEMR), de novembre 2008 à mai 2018

Réflexion collective du groupe GEMR, sous forme d’auditions, sur des questions de philosophie politique et exposition d’un itinéraire critique dans les « grandes » philosophies afin de débusquer les discours, avérés et occultés, sur la puissance du peuple, au sens ou la puissance s’oppose au pouvoir, comme la force vive s’oppose au droit, comme la vie s’oppose à la structure.


Dans le cadre des missions définies par ses statuts, la Fondation Gabriel Péri est partenaire du Groupe d’Etudes du Matérialisme Rationnel (GEMR).

Le Groupe d’Etudes du Matérialisme Rationnel est une association qui réunit une cinquantaine d’auteurs (philosophes, littéraires, historiens, artistes…) autour d’un projet théorique : comment le peuple est-il décrit, pensé dans la philosophie, la littérature, l’art, et bien sûr, la politique. Il s’agit de penser la politique vue d’en bas (selon la formule de Machiavel) et au lieu de se pencher sur le droit des institutions ou les ruses du pouvoir, de prendre en compte ce peuple (populace, vulgaire, plèbe, foule) dont la puissance imprévisible et irrésistible est souvent le point aveugle des pensées philosophiques et politiques.

Les actes de ses séminaires ont été publiés au « Temps des Cerises » avec le concours de la Fondation Gabriel Péri et se composent de cinq volumes sous le titre général De la puissance du peuple :

  • Le peuple dans la philosophie, de Platon à Rawls ;
  • Le peuple chez les penseurs révolutionnaires ;
  • Le peuple chez les penseurs conservateurs et réactionnaires ;
  • Dictionnaire des masques et concepts du peuple ;
  • Peuples dominants – peuples dominés.

Rencontre avec Gérard Bras, Michel Cochet et Jean-Luc Guichet (24 mai 2018)

Dans le cadre de préparation du dernier tome, ont été auditionnés:

  • Le peuple selon Charles de Gaulle, par Gérard Bras (professeur honoraire de philosophie en première supérieure).
  • Le peuple selon Mao Tzedong, par Michel Cochet (professeur honoraire de philosophie).
  • Le peuple dans les récits de voyages du XVIIIème siècle, par Jean-Luc Guichet (philosophe, Université de Picardie).

Le Groupe d’Etudes du Matérialisme Rationnel fondé en 1996 rassemble une quarantaine d’auteurs (philosophes, littéraires, historiens, artistes…) autour d’un projet théorique : comment le peuple est-il décrit, pensé dans la philosophie, la littérature, l’art, et bien sûr, la politique. Il s’agit de penser la politique vue d’en bas (selon la formule de Machiavel) et au lieu de se pencher sur le droit des institutions ou les ruses du pouvoir, de prendre en compte ce peuple (populace, vulgaire, plèbe, foule) dont la puissance imprévisible et irrésistible est souvent le point aveugle des pensées philosophiques et politiques.

X