Skip to main content

Sous la direction de Jean-Numa Ducange (19 mars 2021)

© Archives du PCF – Archives départementales de la Seine-Saint-Denis

De 1959 à 1979 a existé pendant vingt ans le CERM – Centre d’études et de recherches marxistes. Fondé à l’initiative du PCF lors de son XVème congrès, il a constitué un outil intellectuel spécifique rattaché au parti, offrant des possibilités de discussion autour du marxisme qui étaient loin de se limiter à la politique partisane. En dépit de l’importance de cette structure – dont témoigne la publication de nombreux cahiers et volumes (dont certains qui firent date dans l’histoire des sciences humaines) – aucune étude conséquente n’existe sur son histoire, son mode de fonctionnement et les productions nombreuses issues de ses travaux.

Dans le cadre du projet ABRICO II (MSH de Dijon – GRHIS Université de Rouen), la totalité des Cahiers du CERM est en cours de numérisation, ce qui permettra de susciter à terme des recherches sur le sujet. Dans ce même cadre, un collectif de jeunes chercheurs entend montrer le rôle historique et complexe qu’a joué le CERM au cours des années 1960-1970.

Cette séance de séminaire leur donne la parole pour un premier tour d’horizon sur les recherches en cours. Elle s’est déroulée en présence d’acteurs et témoins ayant participé au CERM.

Première session 

Elle est consacrée aux ressources documentaires, à leur traitement numérique et à la  construction de l’instrument de recherche.

Avec en ouverture une présentation de Yann Majorczyk, (MSH de Dijon).

Seconde session

Avec:

  • Jean-Numa Ducange (Professeur d’histoire contemporaine, Institut universitaire de France, Université de Rouen coordinateur du projet)
  • Serge Wolikow (Professeur émérite d’histoire contemporaine, Université de Dijon, président du conseil scientifique de la Fondation Gabriel-Péri)
  • Marco Di Maggio (Maître de conférences à l’université de Rome La Sapienza, spécialiste des intellectuels communistes)
  • Anthony Crézégut (Agrégé-docteur en histoire de l’IEP, spécialiste de la réception de Gramsci en France)
  • Antoine Aubert (Docteur en sciences politiques, Paris 1, spécialiste des mouvements ‘’’révolutionnaires 1960-1980)
  • Pierre Boichu (Archiviste, Archives départementales de Seine-Saint-Denis, fonds du PCF)
  • Hugo Dumoulin (Doctorant, ATER en linguistique, Université de Nanterre, thèse sur la linguistique dans les années 1970)

En savoir plus sur le séminaire Les ateliers sur l’histoire du PCF.

X