Panier

Avril, 2020

17avril14 h 00 min17 h 00 minLe temps des répressions: L’Etat contre les communistes. France 1938-1944 (reporté)Cinquième séance de la saison 2020 du séminaire Histoire des communismes : entre histoire globale et histoire nationale. - Ateliers sur l’Histoire du PCF, avec Louis Poulhès.

Détails

La répression subie par le PCF fait partie intégrante de son histoire. Elle est pourtant encore mal connue. Si l’Etat se fonde sur les lois anti-anarchistes de 1893-1894 pour poursuivre militants et dirigeants dans les années 1920, c’est à la fin des années 1930 qu’une législation spécifique anticommuniste est adoptée. Elle repose sur deux piliers: la dissolution des organisations communistes par le décret du 26 septembre 1939, qui interdit toute activité communiste, assortie de poursuites judiciaires et de peines sévères; l’internement administratif par le décret du 18 novembre 1939, qui permet de priver de liberté les personnes soupçonnées de pouvoir commettre des actes qualifiés de «dangereux pour la défense nationale», sans intervention d’un juge et pour une durée indéterminée. Le gouvernement de Vichy reprend ces deux dispositifs en en revendiquant la continuité, tout en aggravant les peines encourues à partir de l’été 1941, concurremment avec l’occupant nazi qui développe sa propre répression, jusqu’au déchaînement de la terreur en 1944. L’ouvrage de Louis Poulhès à paraitre aux éditions Atlande L’Etat contre les communistes. France 1938-1944, issu d’une thèse de doctorat soutenue à l’Université de Bourgogne, étudie cette période cruciale pour l’histoire du PCF comme pour celle de la France. Il en fera une présentation en avant-première.

Heure

(Vendredi) 14 h 00 min - 17 h 00 min

Location

Fondation Gabriel Péri

14 rue scandicci - 93500 Pantin (Tour Essor, 22e étage)

X