La Pensée n°412 – Syndicats et mutation du capitalisme

20,00

Octobre-Décembre 2022

Si l’emprise du capitalisme persiste, c’est qu’il a évolué, permettant aux possédants de maintenir leurs profits, grâce à leur domination sur les rouages des décisions. Le récent n° 409 de La Pensée a consacré un dossier à la bourgeoisie, pour contribuer à mieux comprendre quelles sont les fractions qui la composent et la renouvellent, leurs intérêts, en partie divergents selon les types de capitaux qu’elles possèdent, et en grande partie convergents pour faire perdurer et renouveler les rapports d’exploitation. Mais chacune de ces évolutions a rencontré des oppositions, des luttes sociales, des projets alternatifs. En première ligne, les syndicats défendent les salariés et tentent d’imposer des améliorations du sort de ces derniers. Et ils agissent dans une situation mouvante, face à laquelle ils doivent adapter leurs stratégies et leurs pratiques, pour rendre plus efficaces leurs modalités de contestation comme leurs activités revendicatives. En effet, quelles que soient leurs positions de principes, elles prennent sens dans les pratiques concrètes dont s’emparent les salariés.

C’est à cette question des pratiques syndicales face aux évolutions du capitalisme que La Pensée consacre le dossier du n° 412, pour mieux comprendre les conditions de transformation de l’action syndicale…

 

 

 

Lire la suite de la présentation du numéro 412

Accéder aux résumés des articles

SOMMAIRE

Dossier « Syndicats et mutation du capitalisme », conçu en partenariat entre l’IHS-CGT, l’IR-FSU et La Pensée
  • Du syndicalisme d’atelier au syndicalisme de classe (Jérôme Beauvisage)
  • Démarchandiser le travail pour contrecarrer le capital (Maryse Dumas)
  • Activités syndicales et salariés de la sous-traitance (Pierre-Henri Lab)
  • Le syndicalisme face à la précarisation dans la fonction publique (Paul Devin)
  • Transformations néolibérales de l’école: quel syndicalisme? (Erwan Lehoux)
  • Luttes des enseignants-chercheurs et leurs contradictions (Bertrand Geay)
Cours des idées
  • Jacques Couland: orientaliste, chercheur et militant
  • Islam et politique (Jacques Couland)
Vie de la recherche
  • Petite histoire de communistes à la radio-télévision (Gérard Streiff)
Confrontation
  • L’Institut CGT d’histoire sociale : 40 d’existence bien remplis ! (David Chaurand et Gilbert Garrel)
  • Institut de recherches de la FSU : comprendre pour agir (Paul Devin)
  • «Blocs» politiques ou unité du salariat? (Frédéric Mellier)
Vie de la création
  • Quels corps fait-on avec la marionnette? (Claude Simon)

Pour aller plus loin… des trésors dans les archives de La Pensée

L’une des raisons de la fondation de La Pensée, face à la montée du fascisme en 1939, était de lutter contre la mémoire courte et les mystifications par la diffusion de connaissances et de rationalité moderne. Ces défis sont encore d’actualité, contre la pensée dominante et la diffusion d’infox. Les connaissances d’aujourd’hui s’enrichissent des trésors disponibles gratuitement dans nos archives en ligne sur Gallica, et dont la qualité mérite de les relire bien des années après.

Syndicats et mutation du capitalisme:

 

La Pensée est également disponible sur Cairn.

Catégorie :

Description