Panier

Suite aux annonces du plan Trump “Vision pour la paix” du 28 janvier dernier, une pétition a été lancée par l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) appelant la France à prendre des initiatives en faveur des droits du peuple palestinien. Un appel unitaire à l’initiative du parti communiste français invitant toutes les forces disponibles à empêcher la mise en œuvre du plan Trump-Netanyahu peut être signé en ligne. Vous trouverez ci-dessous les liens. 

PÉTITION de l’AFPS : Nous ne laisserons pas la Palestine disparaître de la carte !

>> Signer et partager la pétition

Nous ne laisserons pas la Palestine disparaitre de la carte !

Trump vient de rendre public son “plan” qui soutient l’annexion par Israël de Jérusalem-Est, du Golan, de la vallée du Jourdain et de toutes les colonies israéliennes en Palestine occupée. Tout ceci est absolument contraire aux résolutions de l’ONU !

En saluant cette initiative, le gouvernement français se déshonore.

La France doit se rappeler qu’elle est la patrie des droits de l’Homme et cesser immédiatement de se rendre complice des violations du droit par Trump et Netanyahou.

La France, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, doit prendre des initiatives pour la mise en oeuvre des droits du peuple palestinien et non être complice du plan qui entend les enterrer.

Lire le communiqué de l’AFPS

 

APPEL UNITAIRE : Le plan Trump-Netanyahu doit être rejeté partout, et par toutes et tous!

La France qui est historiquement partisane d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens doit condamner le «deal» concocté entre Trump et Netanyahu contraire au droit international.

Ce n’est pas un «plan de paix» que Donald Trump et Benjamin Netanyahu ont dévoilé le 28 janvier!

Ce «plan» entérine l’annexion définitive des territoires palestiniens occupés et la création de «réserves» sans continuité territoriale ni souveraineté pour le peuple palestinien. Au mépris du droit international, du respect des droits humains universels, des résolutions de l’ONU et des droits fondamentaux des Palestiniens dont ceux des réfugiés, ce plan est aussi inacceptable au plan mondial, d’autant plus qu’il remet en cause le statut international et multiconfessionnel de la ville de Jérusalem.

Le peuple palestinien objet de tant d’atteintes à ses droits fondamentaux devrait ainsi accepter que son destin soit scellé sans sa participation!

Ce plan ouvre la voie à des guerres dont les répercussions internationales seront gravissimes. Ce plan ne doit pas voir le jour.

Attachés au droit et aux principes fondateurs de la Charte des Nations unies, nous exhortons la présidence française et son ministre des Affaires étrangères à condamner publiquement et très fermement ce «deal» Trump-Netanyahu en rappelant qu’aucune paix n’est possible si le droit international et les résolutions de l’ONU ne sont pas respectés, et si l’une des parties prenantes n’est pas pleinement associée aux négociations.

Ce «deal» dangereux est contraire aux positions historiques de notre pays. Les prises de positions de la France sur ce sujet devraient être soumises, quoi qu’il en soit, à un vote au Parlement pour définir le mandat des représentants français dans les instances internationales.

La reconnaissance de l’État de Palestine, dans ses frontières de 1967 et avec Jérusalem-Est comme capitale, aux côtés de l’Etat d’Israël qui doit être celui de tous ses citoyens, reste le seul chemin véritable permettant au peuple palestinien d’exercer son droit à l’autodétermination. C’est dans cette voie que les autorités françaises doivent continuer d’agir au sein du Conseil de sécurité de l’ONU et, au niveau européen, pour que l’Union européenne s’exprime et agisse en ce sens.

Nous appelons toutes les forces démocratiques, militants de la paix, de la fraternité et des droits humains de notre pays à se mobiliser et à s’allier pour que la France porte avec détermination la voix d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens.

Nous convions toutes les forces disponibles à prendre désormais, et dans les jours et semaines à venir, toutes les initiatives pertinentes pour empêcher la mise en œuvre du plan Trump-Netanyahu.

Nous demandons solennellement au ministre Jean-Yves Le Drian de recevoir au plus tôt une délégation des signataires de cet appel au sujet de la position officielle exprimée par le Quai d’Orsay et des initiatives de paix à prendre désormais dans les jours et semaines qui viennent pour empêcher la mise en œuvre du projet dévastateur Trump-Netanyahu.

Premiers signataires :
• Association France Palestine Solidarité (AFPS)
• Association pour le jumelage entre les camps palestiniens et les villes françaises (AJPF)
• Confédération Générale du Travail (CGT)
• Ensemble !
• Fédération Syndicale Unitaire (FSU )
• Gauche Démocratique & Sociale (GDS)
• Génération.s
• Groupe parlementaire de la France Insoumise
• Ligue des Droits de l’Homme (LDH)
• Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF)
• Mouvement de la Paix
• Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP)
• Parti Communiste Français (PCF)
• République & Socialisme
• Solidaires
• Une Autre Voix Juive (UAVJ)
• Union Nationale des Etudiants de France (UNEF)

Pour être signataire de cet appel à titre personnel ou collectif, merci d’envoyer un mail à collectif-palestine@pcf.fr

 

Pour en savoir plus : 

Le monde selon Trump : l’archipel palestinien, décryptage cartographique par Nicolas Lambert, le 30 janvier 2020.
« Avec le plan de Trump pour le Proche-Orient, les masques tombent », entretien avec Noura Erakat, L’Orient le jour, le 11 février 2020.
« Le plan de paix de Donald Trump est un coup de force contre le droit international », tribune de Jean-Paul Chagnollaud, au nom des 31 signataires membres de l’iReMMO, Le Monde, le 12 février 2020.
UN List Targets Firms Linked to Israeli Settlements, Assiated press, The New York Times, le 12 février 2020.

 

 

 

X