Skip to main content

Panier

2e séance (23 mars 2021)

«Croire à la science ou pas est devenu une question éminemment politique. Sans doute celle qui va décider de l’avenir du monde» alerte la sociologue Eva Illouz. Par quel paradoxe la perte de confiance dans la science est-elle l’autre face de l’érosion de l’esprit critique? A travers la résistance à l’irrationalisme et la capacité à impliquer les citoyens dans le débat scientifique se joue la maitrise des processus de connaissance par le plus grand nombre, et les choix répondant à l’intérêt général.

Avec :

  • Catherine Bourgain, directrice de recherche à l’Inserm, membre du comité d’éthique de l’Inserm, membre du Conseil d’administration de l’association Sciences citoyennes,
  • Jean-Gabriel Ganascia, président du comité d’éthique du CNRS, professeur d’informatique à la faculté des sciences de Sorbonne Université,
  • Olivier Morizot, maître de conférences en physique et histoire des sciences au Centre Gilles Gaston Granger d’Aix-Marseille Université.

Modération : Louise Gaxie, directrice de la Fondation Gabriel Péri.

Pour aller plus loin:

X