Skip to main content

© Sigmund (Unsplash)

Séance 1 du séminaire Les transformations de la structure sociale contemporaine

Avec Jacques Rigaudiat et Daniel Gaxie (discutant)

Animateur: Alain Obadia.

5 septembre 2018

Présentation:

Les décennies passées ont connu une profonde transformation des emplois et des métiers.

C’est d’abord vrai de leur nature. A la Libération, la France était encore un pays fortement agricole et rural ; elle ne l’est plus désormais. De son côté, l’emploi industriel dont le développement a caractérisé les Trente Glorieuses, n’a cessé de continument se réduire depuis le premier choc pétrolier.  L’emploi est ainsi aujourd’hui pour les ¾ un emploi tertiaire. C’est ce contenu qu’il s’agira d’interroger, comme la diversité des tertiaires.

C’est ensuite vrai de leur « qualité » : avec le chômage de masse, l’emploi précaire (CDD, intérim, temps partiel) s’est fortement accru depuis le début des années quatre-vingt. Depuis quelques années, à cette précarité salariale, s’est ajoutée celle due aux emplois d’indépendants non-qualifiés, qui sont en pleine et forte progression. Même si le salariat demeure très massivement prédominant, ceci ne va pas sans poser question sur son avenir.

Enfin, la transformation des métiers, doit aussi être examinée. Tout à la fois collatérale à celle des emplois, mais aussi tributaire de nouvelles relations de travail, – dont les technologies de l’information sont un facteur essentiel – , elles mettent en question les identités professionnelles. Par là-même, elles viennent bousculer des inscriptions sociales jusqu’alors bien établies.

  • Jacques Rigaudiat, économiste, Conseiller-maître honoraire à la Cour des comptes.
  • Daniel Gaxie, professeur de science politique, Université Paris I-Panthéon-Sorbonne.
  • Alain Obadia, président de la Fondation Gabriel Péri.

À télécharger: « Emplois, chômage, statuts et métiers 1949-2017. A propos de quelques évolutions structurelles remarquables », Note pour le séminaire Les transformations de la structure sociale contemporaine, sept. 2018.

X