Skip to main content

©

Séance 1 de la saison 2021-2022 du séminaire des 6 Fondations

Avec Marie-Claire Cailletaud,  Julien Lusson et Mathieu Ciserane.

Animatrice: Barbara Gomes

18 octobre 2021

© Jean Soumet Dutertre (Unsplash)

Présentation

Le travail continue à être l’objet de luttes : contre la mise en cause du droit du travail via des changements législatifs (les « réformes » successives) et la casse de la hiérarchie des normes, les délocalisations et suppressions d’emploi, les dégradations des conditions de travail et de la protection sociale… Ces luttes sont le plus souvent défensives.

Les mutations dans la nature du travail, avec l’irruption de nouvelles formes, sont moins propices à la lutte collective : travail à distance, développement des plateformes, individualisation de l’activité de travail, injonction à l’engagement personnel, contrôle et évaluation permanents, prégnance des outils informatiques, travaux saisonniers…

Le travail reste cependant ambivalent, mêlant ombres et lumières : ubérisation ou travail collaboratif, autonomie ou domination, aliénation ou émancipation, réalisation ou perte de soi…

Avec

  • Marie-Claire CAILLETAUD, chercheure, membre de la direction confédérale de la CGT et présidente du groupe CGT au CESE
  • Julien LUSSON, membre de l’AITEC et des Ateliers Travail et Démocratie
  • Mathieu CISERANE, travailleur d’AMAZON au Centre de Brétigny

Modératrice : Barbara GOMESmaîtresse de conférence en droit social et du numérique (Avignon), administratrice de la Fondation Gabriel-Péri

X