Skip to main content

©

Rencontre organisée par la Société française d’histoire politique, la Fondation Gabriel Péri et la Fondation Jean-Jaurès

Lundi 27 juin 2022, de 10h à 18h (heure de Paris)

Fondation Jean-Jaures, 12 cité Malesherbes, 75009 Paris, Salle Pierre Mauroy

Inscription obligatoire dans la limite des places disponibles

Présentation

Le 27 juin 1972, le Parti communiste français et le Parti socialiste se mettent d’accord sur le contenu d’un programme commun. Le 12 juillet 1972, le PCF, le PS et les radicaux de gauche signent le Programme commun de gouvernement à l’Hôtel Continental. L’adoption de ce texte donne naissance à l’Union de la gauche. La rupture des discussions portant sur l’actualisation du texte en septembre 1977 et la désunion à gauche qui suit n’empêche pas la reprise du contenu du Programme commun dans les 110 propositions de François Mitterrand.

Cinquante ans après, le 27 juin 2022, la Société française d’histoire politique, la Fondation Gabriel Péri et la Fondation Jean Jaurès reviennent sur l’anniversaire de cette date pour une rencontre qui se focalisera à la fois sur les travaux d’histoire les plus récents (menés après le colloque de 2010) et sur les enjeux de mémoire portés par cet accord qui fut le programme politique le plus vendu et diffusé au XXème siècle.

Au risque d’accorder une place trop importante au texte lui-même, il convient de réévaluer les questions programmatiques portées par cet accord, comme révélatrices des hégémonies culturelles et des dynamiques politiques alors en cours à gauche mais aussi de manière plus large au sein de la société.

Par ailleurs en termes de mémoire, il s’agit d’essayer d’aller au-delà des figures emblématiques de François Mitterrand et de Georges Marchais, et des petites phrases prononcées sur les plateaux de télévision comme celle prononcée par le leader communiste en 1980 « Fais les valises on rentre à Paris ». Le retour sur les choix programmatiques actées ou éludées à l’occasion en 1972 peuvent également permettre d’appréhender, au miroir de l’histoire, certains des positionnements et des interrogations actuelles à gauche.

 

10h00 Accueil

Présentation et problématiques, état de la recherche : Christophe Batardy, docteur en histoire, université de Nantes

 

10h30-12h15 Table 1 / Choix et impensés programmatiques (1972 et 1977)

Présidence: Jean-Numa Ducange, professeur des universités, université de Rouen

Les questions de Défense et le Programme commun, Maxime Launay, doctorant, Sorbonne Université

La politique industrielle: les filiales de la discorde, Mathieu Fulla, PRAG, Sciences Po Paris

Discussion

 

14h00-15h45 Table 2/ Un moment programme commun?

Présidence: Serge Wolikow, professeur émérite des universités, université de Bourgogne

«Gaullistes de gauche» une quatrième composante du Programme commun? Bernard Lachaise, professeur émérite des universités, université Bordeaux Montaigne

Le Programme commun et les Lambertistes: de la critique au SO du 10 mai 1981, Jean Hentzgen, docteur en histoire, université Le Havre Normandie

Un anticommuniste, commis voyageur de l’union de la gauche. Gaston Defferre, Anne Laure Ollivier, professeure agrégée d’histoire en CPGE littéraires, lycée Camille Guérin, Poitiers

Le Programme commun dans les médias: peut-on parler d’hégémonie culturelle? Pierre Emmanuel Guigo, maître de conférences, université Paris Est Créteil

Discussion

 

16h00-17h30 Table 3/Postérités et mémoire

Présidence: Noelline Castagnez, professeure des universités, université d’Orléans

Les lieux du Programme commun, Christophe Batardy, docteur en histoire, université de Nantes

De la rupture du programme commun à la victoire des 110 propositions, 1978-1981, Gilles Richard, professeur émérite des universités, université de Rennes 2

Le Programme commun, d’hier à aujourd’hui, Jean Vigreux, professeur des universités, université de Bourgogne

Discussion

17h30: Conclusions, Marc Lazar, professeur des universités en histoire et sociologie politique, Sciences Po Paris

X