Skip to main content

©

Présentation du débat sur «le PCF et les institutions de la Ve république»

Vendredi 11 février 2022

Séance animée par Roger Martelli

Seront pris en compte les différents moments où le PCF a été confronté à cette échéance électorale. Les élections de 1969, 1974, 1981, 1988 et 1995 seront particulièrement examinées.

Intervenants : Christophe Batardy, Roger Martelli, Jean Vigreux, Serge Wolikow.

Christophe Batardy est l’auteur notamment de l’ouvrage Le Programme commun de la gauche 1972-1977. C’était le temps des programmes (Presses Universitaires de Bordeaux, 2021).

Pour approfondir la séance, nous vous proposons les tableaux réalisés par Roger Martelli.

Ils offrent un certain nombre de données sur le vote communiste, dans les six élections où le PCF présentait un candidat (1969, 1981, 1988, 1995, 2002, 2007).

L’élection présidentielle depuis 1965

Ce tableau présentant les résultats nationaux globaux permet de resituer le vote communiste dans les rapports des forces propres à chaque élection.

Ouvrir dans un nouvel onglet

Le vote communiste par département

Ce tableau fournit les résultats en voix et en pourcentages d’exprimés pour chaque département métropolitain. Il y ajoute le calcul des évolutions de vote, d’une élection sur l’autre et de 1969 à 2007. Le tout est complété par les résultats départementaux du vote en faveur de Jean-Luc Mélenchon en 2017. Les résultats sont triés selon le résultat de 1969. Ils permettent ainsi de comparer la géographie du vote Mélenchon et celle du PCF, de repérer les similitudes et les différences (à partir des indices comparant le vote Duclos de 1969 et le vote Mélenchon de 2017).


Ouvrir dans un nouvel onglet

Elections présidentielles et législatives :
les résultats départementaux

Ce tableau met en relation le vote présidentiel départemental et les votes législatifs qui l’entourent. Des indices permettent de mesurer l’écart entre la dynamique présidentielle et celle des législatives qui suivent.


Ouvrir dans un nouvel onglet

Election présidentielle : la hiérarchie départementale par élection (% des exprimés)

Ce tableau propose une hiérarchie simplifiée du vote communiste départemental, élection par élection (les dix premiers et les dix derniers). Cette hiérarchie se fait à partir du pourcentage de suffrages exprimés.

Ouvrir dans un nouvel onglet

La hiérarchie des évolutions départementales du vote communiste aux élections présidentielles

La hiérarchie simplifiée de l’évolution du vote communiste départemental est calculée ici en indices d’une élection à l’autre. Les dix premiers sont ceux qui se maintiennent le mieux, d’une présidentielle à une autre et de 1969 à 2007. Les dix derniers sont ceux où la perte relative est la plus forte.

Ouvrir dans un nouvel onglet

Le vote communiste présidentiel depuis 1965 dans les sondages « sortie des urnes » (pénétration)

Ce dernier tableau propose un échantillon des sondages dits « sortie des urnes » qui ont été effectués depuis 1969. Ils portent sur la pénétration du vote communiste (la part des individus qui votent en faveur de chaque force politique ou de chaque candidat). Malgré les marges d’erreur (non négligeables pour des effectifs limités), ils donnent une image approximative, mais utile des évolutions dans l’implantation sociologique et politique du vote communiste.


Ouvrir dans un nouvel onglet

X